La Bruche (rivière)

Longueur: —————————–76.800km
Débit moyen :—8,21 m³ .s -mesurés à Holtzheim
Régime :—————————– pluvio-nival
Surface du bassin :———————–727 km²
Se jette dans :——————————- l’ Ill
Bassin collecteur : ————————–Rhin
Pays :———————————— France

Niveau d’eau de la Bruche à l’échelle de Wisches
Navigation en bateau de descente RS
-0.45m à l’échelle de Wisches limite en descente fibre entre Wisches et Urmatt
-0.35m à l’échelle de Wisches limite en descente plastique entre Wisches et Urmatt
-0.20m à 0.35m navigation en bateau fibre entre Urmatt et le Floessplatz
0.10 cm navigation slalom spot de Gresswiller

Niveau d’eau de la Thur à willer sur Thur
navigation bateau rs 0.85

La Bruche ( Breusch en allemand) est une rivière française qui traverse le sud du département du Bas Rhin en Alsace. De toutes les rivières tributaires de l’ Ill, elle est la plus constante dans son débit.

Le cours de la Bruche

300px-Bruche_Pont_SNCF

La Bruche entre Fouday et Rothau

floessplatz

La Bruche au floessplatz

La Bruche prend sa source sur le territoire de la commune de Saales , sur le versant nord du Climont . Elle se dirige d’abord vers le nord-nord-est par une vallée souvent étroite où la voie ferrée et la route nationale 420 doivent emprunter de nombreux ponts. Après Schirmeck , la vallée oblique vers l’est et s’élargit.

La rivière traverse Mutzig et Molsheim , ses principaux affluents sont la Climontaine, la Schirgoutte, le Ranville, la Chergoutte, la Rothaine, le rupt de Framont, le Netzenbach, la Hasel, la Magel, le ruisseau de Still et la Mossig . La Bruche se jette dans l’ Ill à Strasbourg au lieu-dit du Gliesberg .

Le canal de la Bruche

250px-Wolxheim_canal_Bruche
17729271

Le début du canal de la Bruche à Wolxheim

En aval de Molsheim, à Wolxheim -le Canal (village bâti pour loger les ouvriers employés dans les carrières de grès de Soultz-les-Bains ), une partie de l’eau de la rivière alimente le canal de la Bruche qui traverse la plaine d’Alsace jusqu’à Strasbourg. Ce canal, achevé en 1682 , est l’œuvre de Vauban qui l’a exécuté en deux ans. Louis XIV emprunta la digue du canal de la Bruche lors d’une visite d’inspection des fortifications de la ville de Strasbourg le 29 juin 1683.

D’une longueur de 20 km (19,78 km précisément), ponctué de 11 écluses pour absorber un dénivelé de 29 m, il a permis d’apporter à Strasbourg les pierres des Vosges nécessaires à la réalisation de la citadelle de la ville, suite à sa reconquête en 1681. L’aménagement simultané de la rivière a aussi rendu plus efficace le flottage du bois . Plus récemment, le transport du vin, du bois, des briques et des tuiles a duré jusqu’en 1939 . Certains ponts bombardés au cours de la seconde guerre mondiale ont été reconstruits trop bas, empêchant la navigation. Aujourd’hui, l’ancien chemin de halage est devenu une piste cyclable (Molsheim – Allemagne) appréciée des citadins et la pêche y est réputée.

Faune et Flore de la Bruche

La renouée du Japon ou renouée japonaise

renouee2

La renouée du Japon ou renouée japonaise ( Reynoutria japonica ) est une plante herbacée vivace de la famille des Polygonaceae qui se rencontre dans les fossés le long des rivières. En Europe et en Amérique, elle est l’une des principales espèce invasive . Elle est d’ailleurs inscrite à la liste de l’ Union internationale pour la conservation de la nature des 100 espèces les plus préoccupantes .

La balsamine de l’Himalaya

La balsamine de l’Himalaya est une grande plante vigoureuse, glabre, aux feuilles opposées ou en verticille, nettement dentées, aux fleurs roses, rouges ou pourpres en grappes lâches, odorantes, à éperon court.Naturalisée dans de nombreux endroits, elle se répand principalement le long des cours d’eau. Elle est considérée comme une plante envahissante dans plusieurs départements français.

La renoncule aquatique

renonculeflott1

La renoncule aquatique (Ranunculus aquatilis) est une plante herbacée vivace de la famille des Renonculacées .Elle forme des tapis assez denses à la surface des eaux stagnantes.

La salicaire pourpre

Salicaire-pourpre_ArjaKo

La salicaire pourpre ou salicaire commune ( Lythrum salicaria L.) est une plante très répandue dans presque toute l’Europe, fleurissant à partir de juin à proximité des cours d’eau, où elle forme de longues inflorescences rose pourpré semblables à des épis et facilement reconnaissables

La forêt des cours d’eau ou Ripisylve

Ripisylve

La forêt des cours d’eau ou Ripisylve: La forêt riveraine , rivulaire ou ripisylve (étymologiquement du latin ripa , « rive » et sylva , « forêt ») est l’ensemble des formations boisées, buissonnantes et herbacées présentes sur les rives d’un cours d’eau , la notion de rive désignant l’étendue du lit majeur du cours d’eau non submergée à l’ étiage.

Embâcles

Embacle

Embâcles: Objet solide emporté par les eaux lors d’une crue puis bloqué dans le lit de la rivière , par exemple par un étranglement du lit (notamment au niveau d’un pont ), et qui gêne le passage de l’eau.

Le Martin pêcheur

Martin pecheur

Le Martin-pêcheur d’Europe ( Alcedo atthis ) est une espèce d’ oiseau , espèce type de la famille des Alcedinidae . Cet oiseau est un bon indicateur naturel de la qualité d’un milieu aquatique C’est un oiseau qui se nourrit de petits poissons et de petits animaux aquatiques.

Le Cincle plongeur

cincle.plongeur.dico.1g
cincle_plongeur_BAL_056 (2)

Le Cincle plongeur ( Cinclus cinclus ) est une espèce d’ oiseaux de la famille des cinclidés. Le cincle plongeur est l’oiseau national de la Norvège .C’est un oiseau brun et blanc de la taille d’un merle qui vit dans les rivières (d’où le nom de merle d’eau qui lui est parfois donné) d’Europe, d’Asie et d’Afrique du nord.Cet oiseau est un bon indicateur naturel de la qualité d’un milieu aquatique. Cette espèce se nourrit de gros invertébrés (larves de phryganes et d’ éphémères ), ainsi que de quelques mollusques, crevettes et petits poissons